Imm'Olonne

VENDÉE GLOBE le 8 Novembre 2020

28/02/2020

Le prochain Vendée Globe s’élancera des Sables d’Olonne le 8 novembre 2020.


Les candidatures pour l’édition 2020-2021 du Vendée Globe, qui accueillera 34 bateaux, sont bouclées. Le plateau définitif sera connu en juillet 2020

37 candidats

La neuvième édition du Vendée Globe s’élancera le 8 novembre 2020 des Sables-d’Olonne. La clôture des candidatures, c’était le vendredi 1er novembre à minuit. Ils sont finalement 37 skippers à postuler pour être sur la ligne de départ.

Parmi eux, des navigateurs très expérimentés, qui aborderont leur cinquième Vendée Globe : Jean le Cam et le Gallois Alex Thomson, l’un des grands favoris de cette course à la voile autour du monde, en solitaire, sans escale et sans assistance.

« L’édition 2020 sera exceptionnelle. Jamais nous n’avons eu un tel nombre de candidatures. Avec 37 postulants, le record est largement battu », se félicite Yves Auvinet, le président du conseil départemental de la Vendée et de la Saem Vendée Globe, qui organise l’événement.

Pour comparaison, 13 concurrents avaient pris part à la première édition en 1989-1990. Ils étaient 29 en 2016-2017.

34 partants

S’il y a 37 candidats, ils ne seront que 34 sur la ligne de départ. Le règlement initial précisait qu’il y aurait au maximum 30 places au départ. Mais, face à l’afflux de candidatures, le président du conseil départemental de la Vendée a décidé de modifier les règles du jeu, début octobre. Elles ne bougeront plus. « On n’ira pas au delà de 34, dans tous les cas de figure », prévient Yves Auvinet.

Quand seront choisis les heureux lauréats ? « Le plateau définitif du Vendée Globe sera connu à l’issue de la dernière course de qualification de la New York – Vendée Les Sables-d’Olonne, en juillet 2020 », précise Yves Auvinet.

Six femmes

Absentes de la précédente édition, les femmes seront de retour sur le Vendée Globe 2020. Six sont sur les rangs : les Françaises Alexia Barrier et Clarisse Crémer, les Anglaises Samantha Davies, Philippa Hare, Miranda Merron et l’Allemande Isabelle Joschke. « Jamais la gent féminine n’aura été aussi bien représentée au départ du Vendée Globe », glisse Yves Auvinet.

20 nouveaux

Vingt navigateurs veulent tenter pour la première fois l’aventure. Parmi eux, les Français Clément Giraud, Benjamin Dutreux et Damien Seguin. Outre la France, dix nations seront représentées (Allemagne, Belgique, Espagne, États-Unis, Finlande, Grande-Bretagne, Italie, Japon, Nouvelle-Zélande, Suisse).

Le skipper le plus âgé est Jean Le Cam (60 ans), le plus jeune est Alan Roura (26 ans). « Un nombre inégalé de concurrents au départ, une vraie diversité de profils… Cette édition 2020 est particulièrement alléchante », appuie Yves Auvinet.

Le record de l’épreuve est détenu par Armel Le Cleac’h (74 jours, 3 heures et 35’46”). Sera-t-il battu ? Réponse début 2021.